Pilote amateur

Lorsqu’on apprend à piloter un avion, il y a beaucoup d’emphase mis sur ce qu’on appelle les « facteurs humains ». Savoir reconnaitre les signes de la désorientation spatiale, les illusions d’optique, les signes avant-coureurs d’un empoisonnement au gaz carbonique. Aussi le bon jugement qu’il faut avoir lorsque quelque chose d’anormal se passe dans la cabine. Ou dans le moteur !

Je vous parlerai bientot de quelques phrases choc qui m’ont été proposées pendant mon apprentissage, et qui m’ont également servi dans la vie de tous les jours.

Et quelques anecdotes qui me sont arrivées personnellement. Rien de glorieux ni d’héroique, mais je suis encore là pour en parler. J’ai probablement du prendre la bonne décision au bon moment 🙂